20 Septembre Journée Mondiale du Logiciel libre

Logiciel libre
Spread the love
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    22
    Shares

La journée du  20 Septembre est dédiée au Logiciel Libre et c’est dans cette lancée que je vous propose cet article sur ce concept. Il est à souligner que cet article est une ébauche. Je me chargerai donc de vous fournir des liens pour plus de détail à ce sujet. Prêt (e)?? Alors on y va !

Petite Historique sur le logiciel libre

Au début des années 1970, Richard Stallman travaille comme informaticien au Laboratoire d’intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Sa principale tâche consiste à améliorer le système d’exploitation Unix, qui est alors la propriété de la société American Telegraph and Telephone Company (AT & T). Il travaille en collaboration avec d’autres programmeurs qui partagent spontanément entre eux les logiciels qu’ils développent. Il faut souligner qu’à cette époque, les codes sources des programmes sont ouverts, car les outils informatiques sont réservés à un public averti dans le domaine composé principalement de scientifiques et de chercheurs universitaires. Ces derniers peuvent donc modifier les logiciels à leur guise sans enfreindre la loi.

Cependant, à mesure que les années passent, l’informatique se diffuse auprès d’un public moins expérimenté et les acteurs du monde propriétaire gagnent du terrain. Le code source devient un secret de mieux en mieux gardé, ce qui déclenche la croisade de Stallman contre le format propriétaire. En 1984, son imprimante laser bloque régulièrement. Irrité par la situation, l’informaticien communique avec la compagnie Xerox pour en obtenir le code source afin de gérer lui-même le problème. Il essuie alors un refus catégorique. Puis, la compagnie pour laquelle il travaille change son système informatique, rendant ainsi désuets tous les logiciels qu’il a développés avec son équipe. Stallman, qui doit gérer des limitations croissantes dans les nouveaux logiciels propriétaires, voit réduits à néant les efforts de sa petite communauté.

C’est en essayant de trouver une alternative à ce problème qu’il fonde un programme complet compatible avec Unix. Il le baptise GNU, un acronyme signifiant « GNU’s Not Unix ». Il quitte également son emploi au MIT pour amorcer la distribution de son nouveau système libre. Son succès n’est pas immédiat, puisqu’il manque le noyau de son aboutissement : un système d’exploitation. Ainsi, pour soutenir le développement de GNU, Stallman met sur pied la Free Software Foundation en 1985. Cette association définit les premiers principes éthiques et philosophiques de l’informatique libre. Son but est d’amasser des fonds pour promouvoir la liberté de transformer et de partager les logiciels. La plupart des revenus proviennent de la vente de copies des programmes et d’autres services.

Quatre Libertés pour le logiciel libre

Un logiciel est libre parce qu’il a une licence (libre) qui garantit quatre libertés :

  • liberté d’exécuter le logiciel
  • liberté d’étudier le fonctionnement, de l’améliorer (nécessite la disponibilité du code)
  • liberté de redistribuer des copies,
  • liberté de publier les améliorations

Cas du Mali

Le Mali n’est pas rester en marge dans la mouvance du Logiciel libre et cela peut se sentir par divers activités que mènent certaines associations, structures ou organisations de la place.

  • La source

Kunnafoni est une association malienne dont le but est d’améliorer l’accès à l’information aux communautés locales. Ses objectifs s’étendent ainsi de l’accès aux outils de communication (informatique, radio, papier) à la promotion des langues et cultures locales. Elle est l’initiatrice de la « Source« .

« La Source » répond à un besoin de diffusion de contenus qui soit bon marché et accessible au plus grand nombre. Si les connexions internet se démocratisent au Mali, elles restent inaccessibles au plus grand nombre et la seule alternative est d’utiliser les cyber cafés, et télécharger une distribution Ubuntu, ou les 500 Mo qui constituent Wikipedia dans un cyber n’est pas à la portée de toutes les bourses. De plus bien souvent les personnes ne savent pas qu’il existe des logiciels et des ressources libres et de bonnes qualité qui sont disponibles. Ce sont ces freins à la diffusion des ressources libres que « La Source » entend supprimer.

  • Limmorgal

Limmorgal est un ordinateur bon marché, peu gourmand en électricité et fonctionne avec des logiciels libres. Selon son concepteur, Mamadou Iam Diallo, la machine comprend une carte PC, un boitier fixé à l’arrière qui contient la carte mère et les autres accessoires et terminaux de commande, un écran de type HDMI, une souris et un outil d’allumage de la machine. Son unité centrale est sur la carte PC et son disque dur est une carte SD de 8, 16, 32 ou 64 Go.

  • Ateliers

Des conférences  ont été organisées sur des thématiques telles que:

Permettre l’accès aux logiciels libres éducatifs aux enfants du Mali et d’ailleurs

Il s’agit lors de cette conférence de présenter le pourquoi de la démarche, les problématiques spécifiques au système éducatif malien, l’intérêt que peuvent avoir les logiciels libres dans un tel contexte, puis d’expliquer les solutions matérielles envisagées pour diffuser ces logiciels: Il ne s’agit pas de cloner des solutions qui fonctionnent en Europe, mais de rechercher des solutions adaptées au contexte de l’Afrique de l’ouest et dont le coût reste raisonnable.

les Enjeux des Logiciels Libres

C’est dans le souci d’informer la population qu’elle soit estudiantine ou autre que le mercredi 17 Mai à Jokkolabs Bamako s’est tenu un atelier sur les Enjeux des Logiciels Libres au Mali animé par M Malik Sako Expert en sécurité Informatique : il avait pour but de faire comprendre la philosophie des logiciels Libres, les alternatifs et opportunités autour des Logiciels Libres.

Nous voici donc à la fin de cet article d’ébauche sur les logiciels libres d’une manière général et de  leurs utilisations dans le contexte malien. Pour aller plus je vous ai mis des liens tout juste à la fin de cet article.

Sources

http://www.aifbd.org/dossiers/dossier-sur-les-logiciels-libres

https://linuxfr.org/news/une-borne-de-distribution-de-logiciels-libres-à-bamako

https://www.google.ml/amp/maliactu.net/ordinateur-made-in-mali-limmorgal-lessayer-cest-ladopter/amp/

http://2014.capitoledulibre.org/schedule/presentation/9/

Un commentaire

Leave a Comment.